Qui est la Dame de pierre de Paris ?

Lucille/ 15 avril 2021/ Actualités

Demeure principale de Quasimodo, le bossu et maître des lieux incontesté, selon Victor Hugo. Ce jeudi 15 avril, nous pleurons sa disparition, qui a enflammé la toile internationale il y a deux ans. 

Cependant, nous voulons parler de la grandeur de cette Dame et de l’inspiration qu’elle a apportée à des poètes, écrivains, peintres, sculpteurs, chanteurs. Nous pouvons parler de Luc Plamondon, Gérard de Nerval, Théophile Gautier, Paul Claudel, Louis Aragon, Pablo Picasso, William Bouguereau, même Edith Piaf, et j’en passe. 

Mais qui est vraiment cette belle Dame de pierre ? 

Tout d’abord, ses mensurations, si on peut les évoquer, 130 mètres de longueur sur 48 mètres de largeur et ses deux tours s’élèvent à 69 mètres. 

Elle naît en 1163, par Louis VII, qui sous la pression de l’Évêque Maurice de Sully, ne peut que céder. Ce n’est qu’en 1272 qu’elle finira sa croissance, grâce à plusieurs personnes qui se sont succédées pour l’élever dont Jehan de Chelles et Pierre de Montreuil. 

La Dame de pierre connaîtra huit événements marquants dans sa longue vie.

En 1239, l’arrivée d’une précieuse relique

Saint Louis rapporte la couronne d’épine du Christ et l’offrira à la Dame de pierre. Une cérémonie spéciale a été organisée pour présenter la relique aux Parisiens.

En 1272, naissance d’une une expression gothique 

Après plus de 100 ans, sa croissance se termine enfin. Elle est l’une des plus grandes Dames de l’occidentale et un chef d’œuvre de l’art gothique. De cette attente, est née l’expression “attendre 107 ans”, que nombre d’hommes utilisent pour parler du temps de la toilette de leur femme. 

En 1789, un entrepôt à vin

Pendant la Révolution française, la Dame de pierre subit des dégâts et des pillages. Certains pensent même à la détruire complètement. Afin d’éviter le pire, elle sera utilisée comme gardienne du vin, en effet le vin sera entreposé en ses murs.

En 1804, le Sacre de Napoléon 1er 

Deux ans plus tôt, la Dame redevient le premier des lieux de culte catholique en France. Dès lors, elle abrite le Sacre de Napoléon 1er en tant qu’Empereur des Français. La messe et le couronnement durent au total 5 heures et la cérémonie est immortalisée par le fameux tableau de Jacques-Louis David “Le sacre de Napoléon”.

En 1831, Victor Hugo entre en scène

Après la Révolution, elle se dégrade physiquement au fil des années. Victor Hugo en tombe amoureux et décide de redorer son blason en écrivant Notre-Dame de Paris. Suite à la sortie de son livre, elle suscite de nouveau de l’intérêt et une remise en beauté est en pourparler. 

En 1844, le début des rénovations

Eugène Viollet-Le-Duc se lance dans sa remise en beauté pour lui redonner toute sa majesté d’antan. Il en profite pour ajouter des gargouilles, des chimères et autres statues, ainsi qu’une nouvelle flèche inspirée de celle de la cathédrale d’Orléans. Les travaux dureront 20 ans.

En 1944, la célébration de la Libération

Les années 1437, 1918 et 1944 ont toutes une chose en commun. Les Parisiens célèbrent leurs victoires militaires sur le parvis de la Dame. En 1944, c’est un “Magnificat” qui est interprété pour célébrer la reprise de Paris.

En 2019, un plan de reconstruction

Après 850 ans, la Dame se refait une nouvelle fois une beauté. Cependant, lors de cette opération un feu se déclare et brûle la Dame. Malgré la destruction du toit, beaucoup d’œuvres ont pu être sauvées et un plan de reconstruction exceptionnel est mis en place.

Vous l’aurez deviné, la Dame de pierre est nulle autre que la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

Maintenant, vous connaissez tout sur Notre-Dame, de ses moments de prestige à ses heures les plus sombres. Notre-Dame sera toujours au cœur des Français la plus belle Dame de pierre de Paris.